msgbartop
De tout et de rien
msgbarbottom

06 Nov 07 Le blogueur est un mouton

Je suis étonné par le nombre de billets et de tweets relayant le concours de Wikio pour gagner un iPhone. Après tout ce n’est qu’un concours comme un autre, pourquoi en faire tout un buzz ?

Peut être parce qu’il s’agit de Wikio et de l’iPhone, deux produits très Web2. Il faut dire aussi qu’on a plus de chance de gagner si on parraine du monde. Donc autant utiliser la visibilité de son blog pour espérer gagner le tant convoité téléphone d’Apple.

Ce petit concours me rappelle celui d’Orange il y a quelques mois, il y avait une télé 16/9 et une Xbox 360 à gagner. Le gagnant était celui qui ramenait le plus de trafic sur le site du jeu concours. J’ai participé avec Koreus.com et j’ai gagné. Non sans mal, certains blogueurs ne voulaient pas de moi dans LEUR jeu concours. Et oui, on ne peut pas prétendre avoir un blog si on ne fait pas partie de la blogosphère.

Tout ça pour dire quoi ? Que je n’aime pas les blogueurs ! Oui c’est un peu dur à entendre mais je n’aime pas les blogueurs… en général.
Le blogueur wannabe influent est une espèce en voie de développement, surtout depuis le jour où le blogueur lambda a entendu dire qu’il pouvait gagner de l’argent avec son blog.
Pour être influent, il faut parler de ce qui buzz. Si tu ne buzz pas, tu n’es pas influent donc les gens ne te lisent pas, les agences marketing t’ignorent, les marques ne t’envoient pas de jolis cadeaux.
Le blogueur n’aime pas la pub, mais lisez les billets d’un blogueur wannabe influent, vous verrez ce n’est que de la pub déguisée : « mon iphone est trop bien », « j’adore mon Vaio », « vivement que je m’achète le dernier Nokia ». En plus quand on est un blogueur wannabe influent, on est lu par pleins d’autres blogueurs de la même espèce. Quand on est une agence de marketing, on ne peut rêver mieux. Des gens prêts à dire du bien de nos produits gratuitement ! Alors on les bichonne, on leur envoie des petits cadeaux, on les invite à des soirées et des spectacles afin qu’ils continuent à dire du bien de nos produits.
On rentre dans un cercle vicieux où le blogueur, qu’il soit influent ou qu’il veuille le devenir n’osera plus dire du mal…enfin si,juste une fois de temps en temps pour garder un peu de crédibilité.

En fait un blogueur, c’est comme un journaliste… sauf qu’il n’est pas payé.

Leave a Comment